MOSCOU 2013, 4 MEDAILLES ET UN AVENIR QUI PROMET
Vous l'aurez compris, ce sont les athlètes des photos précédentes qui ont remportées les médailles françaises aux mondiaux de Moscou, cet eté. La première pour Mélina Robert Michon, lanceuse du disque. Elle a d'abord lancé l'engin  de 1KG à 65m13 afin de prendre la deuxième place du concours. Puis, lors de son dernier essai, assurée de monter sur le podium, la pression retombe et le bras de Mélina projète l'engin à 66m28, nouveau record de France. La force symbolique de toutes les médailles est à remarquée : peu croyait à celle de Mélina Robert Michon qui, en plus, ramène la première médaille française en lancer depuis 2005. 
Découvrez les réaction de Mélina Robert Michon, vidéo DailyMotion, FFAthlétisme
C'est encore un concours fou, plein de suspense et de rebondissements que Renaud Lavillenie nous a offert lors de cettte compétition. Il termine son concours, si près de l'or, sans parvenir à franchir 5m96. L'allemand Holzdeppe finit donc premier devant un français déçu face à une barre, qu'il a pourtant franchie plusieurs fois cette l'année. Devant l'impossibilité de trouver les bons repères sur une piste d'élan trop petite pour lui, Renaud repart de Moscou avec l'argent, plus amer que celui de Mélina Robert Michon, avec une conviction encore plus forte : gagner les championnats du monde, seul titre qui  manque pour l'instant au champion Olympique et champion d'Europe. 
On s'attendait aussi à une médaille pour Mahiédine Mekhissi sur 3000 mètres steeple. Laquelle ? Et bien, ce fût le bronze. La domination kenyanne reste encore très importante et le français n'a pas réussi à contrer Kemboï et Kipruto. Nouredine Smail, l'autre français avec Yoann Kowal était lui aussi bien parti mais c'est malheureusement blessé après une mauvaise réception suite au passage de la rivière. 
Enfin, la dernière médaille était celle qui manquait à l'équipe de France. Celle d'or. Elle arriva le dernier jour, avec la finale du triple saut masculin. Teddy Tamgho est premier suite au concours de qualification mais tout reste à faire lors de la finale. Après un premier très beau saut, le français se place en première position. Pourtant, ses adversaires le rattrape et notamment le Cubain qui le dépasse de trois centimètres. Puis, Teddy Tamgho enchaînent deux essais mordus bien au delà des 18 mètres. Il égalise finalement son adversaire au 4ème essai pour enfin reprendre la première place lors du dernier essai. 
Et puis, on a longtemps cru à une cinquième médaille pour l'équipe de France. Celle du relais 4*100 mètres féminim. Les françaises terminent à la deuxième place du podium et vont même recevoir leur médaille. 
Pourtant, la télévision a vite remarquer que le deuxième passage était litigieux. Mais, les juges n'ont pas disqualifié les français tout de suite après la course.

La décision est survenue que trois heures après la course et après le podium. Dommage. Cela n'a pas pour autant changé grand chose au classement de la France dans le classement des médailles.  
L'année prochaine, ce sera les championnats d'Europe que vous pourrez suivre pendant l'été. Lors des derniers championnats, l'équipe de France avait décroché 18 médailles dont 8 en or. 
Etant donné le potentiel démontré cet été, il est bien possible que ce total soit égalé voir dépassé. 
En effet, pour clotûrer cet article sur les mondiaux, il ne faut pas oublier de parler de Pierre Ambroise Bosse, qui s'est qualifié en finale du 800 mètres, de Florian Carvalho, de Valentin Lavillenie, qui a participé à la finale du saut à la perche avec son frère, de Kevin Mayer sur le décathlon qui termine à "la place du con" comme il l'a souligné lors de son interview, de Christophe Lemaître malheureusement blessé lors de la finale du 100 mètres, de Jimmy Vicaut et plein d'autres qui se battrons encore pour aller chercher d'autres médailles lors de prochains championnats.