RESUME PHASE DE PREPARATION CROSS
Les choses sérieuses commencent, quelle que soit la catégorie, le dimanche 12 janvier, pour les adeptes du cross-country ! En effet, les championnats de l'Essonne se tiendront ce jour-là, au domaine départemental de Chamarande. Ce sera une course importante pour tout les participants. Du côté des plus jeunes (école d'athlétisme), il s'agira de la dernière course de la saison, celle où certains essayerons d'aller chercher un podium départemental, récompense pour tous les excellents résultats qu'ils ont obtenus pendant les cross précédents. 
Pour les benjamins et benjamines, cette course peut être l'occasion de s'illustrer et d'être sélectionné pour intégrer l'équipe du CDA 91 lors du cross inter-départemental. 
Pour les autres catégories, la majorité viendra chercher une qualification pour les championnats régionaux afin de poursuivre la saison de cross, jusqu'au mois de mars, pour les meilleurs, à l'occasion des championnats de France. Mais nous n'en sommes pas encore là : résumons d'abord, la phase de préparation qui s'achève et les différents cross auxquelles la section a participé. 
Le premier rendez-vous était le cross du Stade Français début novembre. Vous pouvez relire l'article en cliquant ici. Quelques semaines plus tard, le 24 novembre, la section s'est déplacée comme depuis quelques années maintenant au cross national de Nemours. Là aussi, les résultats étaient au rendez-vous. 
En commençant par les plus jeunes, les éveils athlétiques confirment leur très bon début de saison avec notamment Malik Hamadouche qui monte sur la plus haute marche du podium. Derrière, on retrouve 12ème Henry-Jean Imbert, et à la 23 place, Yelan Khima. Les trois équipes de Viry terminent à la 5ème, 13ème et 20ème place. Eux et les autres continuent tous leur progression au fil des cross.
Lors du troisième cross à Pithiviers, la formule leur a d'ailleurs moins plus. C'est en effet, une course de durée qui leur est proposée. L'objectif est de rapporter un maximum de bouts de bois en 6 mins. Après un départ catastrophique (non pas à cause d'eux mais d'un départ prématuré)..., les éveils ont finalement pris leur marques, et essayé de ramener un maximum de morceaux de bois. Ce sont au final des mines réjouies qu'arboraient nos jeunes pousses à la fin de la course.   
Retour au cross de Nemours.